Emplois

Filtrer par
Thèses
36 mois

Analyse locale des modes d’érosion de sédiments cohésifs soumis à un écoulement turbulent.

Au cours de cette thèse, nous proposons une étude en laboratoire afin d’analyser le processus d’érosion. Cette étude se basera surla mise en place de sédiments modèles et sur l’étude de leur interaction avec un écoulement à partir de mesuresnon intrusives(optiques).Cela devra conduire à une analyse locale visant à relier les propriétés rhéologiques dusédiment aux contraintes hydrodynamiques dansle processus d’érosion...
Télécharger la fiche de l'offre
36 mois.

Développement et optimisation hydrodynamique d’un filtre innovant pour le traitement de l’eau potable.

Réaliser une étude expérimentale et numérique de caractérisation des performances hydrodynamiques d’unsystème TritonTMdéjà existant (www.aqseptence.com/app/en/products/johnson-screens-triton-underdrain-system/), dans ces différentes phases de fonctionnement (filtration etlavage: air, diphasique, eau), pour différentes configurations d’installation.Définition et optimisation hydrodynamique d’un nouveau produit économe en eau...
Télécharger la fiche de l'offre

Etude du comportement en nitruration d’alliages à haute entropie AlxCoCrFeNi synthétisés par métallurgie des poudres // Nitriding behavior of AlxCoCrFeNi high entropy alloy synthetized by powder metallurgy

Une nouvelle catégorie d’alliages métalliques se développe depuis une douzaine d’années sur la base d’un concept en rupture avec les alliages classiques : les alliages à haute entropie (HEA), aussi appelés alliages à composition complexe (CCA) ou alliages à multiples éléments principaux (MPEA)[1,2]. Ils sont constitués de plusieurs (≥ 5) éléments, avec des concentrations usuellement supérieures à 5 %at. Contrairement aux alliages usuels à base Fe, Ni, Co ou Al... , il n’est plus possible de discerner un élément de base (matrice) dans lequel seraient « dilués » les autres éléments d’alliage en solution solide ou sous forme de composés définis...
Télécharger la fiche de l'offre
CDD 36 months

Multiphysics Modelling of on-board Fuel Cell – Characterization of the mechanics effects on the fuel cell robustness

MISSION: The hydrogen-powered Proton Exchange Membrane Fuel Cell (PEMFC) provides electrical and thermal energy without local greenhouse gas emissions and is an ideal solution for automotive transportation, small and medium-sized power and thermal power plants and portable electronic applications. A PEMFC cell consists of a proton-conductive membrane electrolyte, separating two electrodes on each side of which is placed a gas diffusion layer (GDL) ensuring uniform distribution of reagents to the electrodes and facilitating water management in the cell
Télécharger la fiche de l'offre