Emplois

Filtrer par
Master 2

Comportement des matériaux nanocomposites : étude de la déformation irréversible de nanoparticules métalliques

Outils et connaissances à utiliser: Science des Matériaux Nature du travail : Simulation numérique. Les nanocomposites constituent une perspective technologique prometteuse : de nouveaux débouchés sont déjà en développement (emballage/effet barrière, câbles, pièces pour l'automobile, furtivité, etc.) tandis que des études plus fondamentales visent à exploiter pleinement les effets des nanoparticules (propriétés mécaniques, thermiques, anti-feu, barrière, conductivité, photoluminescence, etc.). Ces matériaux réunissent en effet les bénéfices propres aux matériaux composites et les propriétés uniquesdes nanoparticules et autres renforts nanométriques, ouvrant la porte à de très nombreuses applications en termes d’amélioration des propriétés, ou de couplage multi-physique...
Télécharger la fiche de l'offre
6 mois

Étude des mécanismes de propagation et d’accélération de flammes dans des milieux turbulents hétérogènes.

La mission du stagiaire sera d'effectuer des simulations numériques pour  comprendre les mécanismes d'interaction entre la propagation des flammes et l’auto-allumage. Cette thématique est essentielle pour la sécurité des futures installations industrielles basées sur l’utilisation de l’hydrogène ou pour les futurs modes de propulsion.
Télécharger la fiche de l'offre

Étude numérique de l’impact de macro-rugosités sur l’écoulement turbulent au sein de passes à poissons à fentes verticales.

Depuis quelques années, des macro-rugosités sont disposées sur les radiers des passes à poissons à fentes verticales. Leur implantation est inspirée des passes «naturelles» à enrochements régulièrement répartis et elles sont généralement constituées de blocs disposés uniformément sur le radier. Ces macro-rugosités permettent notamment d’adapter l’écoulement des passes àpoissons à fentes verticales(radier lisse) aux espèces benthiques et/ou aux faibles capacités de nage...
Télécharger la fiche de l'offre
6 mois

Modélisation des pertes de charges générées par des structures flexibles en écoulement turbulent à surface libre.

Lorsque des structures flexibles sont placées dans un écoulement, elles dissipent une partie de l’énergie cinétique du fluide. Quantifier cette dissipation présente des intérêts pour un grand nombre d’application allant de l’étude de l’écoulement à surface libre sur une canopée de végétaux, l’amélioration des dispositifs de passe à poissons par ajout d’obstacles flexibles à la protection des berges par végétalisation. L'objectif de l'étude proposée dans ce stage est de conclure sur des modèles empiriques qui caractérisent la perte de charge en présence de structures flexibles en connectant, les nombres de Cauchy, la densité des tiges, le nombre de rangées, les caractéristiques intrinsèques de la canopée et la nature des écoulements. Le travail nécessite de compléter les résultats déjà acquis par des expériences et des simulations numériques.
Télécharger la fiche de l'offre
6 mois

Simulations de l’écoulement à surface libre généré par un bateau dans une voie navigable confinée

Enjeu abordé par ce projet: la navigation et les infrastructures de navigation Le lien entre les études menées en laboratoire et la simulation numérique trouve tout son intérêt pour les questions liées à la logistique. Le caractère pluridisciplinaire du sujet permet de relever le défi d’intégration au sein d'un outil numérique de toutes les caractéristiques du transport fluvial. En particulier, les résultats attendus permettent d’analyser l’influence des caractéristiques de navigation (vitesse, forme de la coque, claire sous quille, profondeur d’eau) sur les caractéristiques des ondes de batillages (hauteur, célérité). Ces données apportent une contribution à la connaissance de l’optimisation des bateaux fluviaux et donc de la rentabilité des voies d’eau dans le sens de la réduction du batillage et de son impact sur l’érosion des berges.
Télécharger la fiche de l'offre
5 mois

Stage Master - Pourvu - Les phases multi-interstitiels : une nouvelle approche de l’optimisation des propriétés de surface des alliages de titane

Ce stage a été pourvu. Le but de ce stage M2 est de déterminer les paramètres contrôlant la diffusion lors du traitement thermochimique assisté par plasma du titane et de son alliage le plus répandu (TA6V). Pour cela, des traitements thermochimiques de surface seront réalisés dans un réacteur de traitements de surface assistés par plasma existant au laboratoire. Différents paramètres seront alors étudiés, tels que les microstructures des couches de surface, la structure cristallographique, la concentration et la pénétration en profondeur des interstitiels, ou encore les profils de micro/nanodureté. Les missions demandées requièrent une appétence pour les travaux expérimentaux.
Télécharger la fiche de l'offre
5 mois

Stage Master : Croissance et propriétés plasmoniques de nanoparticules : étude par spectroscopie optique in situ

L'objectif du stage sera de mettre en œuvre un nouveau dispositif de dépôt physique en phase vapeur dédié à la croissance de nanostructures et de couches minces d'architecture complexe. Il s'agira ici d'étudier l'influence de divers paramètres (vitesse de dépôt, angle d'incidence, nature et topographie du substrat, etc.) sur la croissance de nanoparticules d'or et d'argent. La réponse optique de ces nanostructures plasmoniques sera suivie en temps réel afin de comprendre leur évolution en cours de dépôt.
Télécharger la fiche de l'offre