Emploi FTC: Maître de Conférence -CNU 60- IUT Poitiers Niort Châtellerault

Recherche :
Lieu(x) d’exercice : Institut Pprime
Nom directeur labo : Karl JOULAIN
URL labo : https://pprime.fr/

Descriptif labo :
L’institut PPRIME est un laboratoire d’environ 600 personnes qui conduit des travaux de recherche dans des problématiques scientifiques relatives aux domaines du transport, de l’énergie et de l’environnement. Il est structuré en trois départements, un travaillant sur la physique et la mécanique des matériaux, un sur les fluides, la thermique et la combustion et le dernier sur le génie mécanique et les systèmes complexes. Le département « Fluides Thermique et Combustion » (FTC) développe des activités de recherche à caractère fondamental dans le domaine des fluides et de l’énergétique. Il a pour vocation d’aborder des sujets amont de façon originale et novatrice en réponse aux problématiques rencontrées dans les domaines aéronautique et spatial, des transports
terrestres, de l’énergie et de l’environnement. Les applications portent par exemple sur l’optimisation des performances et la réduction des émissions polluantes et des nuisances sonores dans les transports pour le respect de l’environnement ou la sécurité des usagers.

Description du profil recherche :
Intitulé : Analyse multi-physiques en acoustique non-linéaire et aéroacoustique Le.la candidat.e recruté.e s’intégrera dans le groupe d’acoustique de l’équipe de recherche « Acoustique,
Aérodynamique, Turbulence » (2AT) du département FTC de l’institut PPRIME. Les activités du groupe ont pour élément central l’association de phénomènes acoustiques et d’écoulements complexes, et sont de nature expérimentale, numérique et analytique en couplant souvent ces divers aspects. Les études de ces phénomènes multi-physiques passent par la génération de données multi-capteurs (antennerie), relatives à des variables 3 multi-composantes (écoulement, acoustique) et de différentes natures (pression, champ de vitesse, température, etc.), et reposent sur des installations expérimentales originales : Soufflerie aéroacoustique BETI, bancs de thermoacoustique et d’acoustique non-linéaire. L’analyse de ces données, souvent massives (qu’elles soient
expérimentales ou numériques), nécessite la maîtrise de techniques de traitement avancées, tant pour la résolution de problèmes inverses (analyse de sources de bruit) que pour le développement de modèles physiques ou l’optimisation de systèmes.
Le recrutement d’un.e enseignant.e-chercheur.se a pour objectif de renforcer le groupe pour œuvrer à une meilleure compréhension des mécanismes fondamentaux régissant les écoulements et leur interaction avec les phénomènes acoustiques, mais aussi pour mieux répondre aux sollicitations des partenaires industriels. Les activités de la personne recrutée devront donc avant tout s’insérer dans celles de l’équipe, en particulier dans les activités expérimentales, en favorisant leur cohésion avec les études numériques. Le.la candidat.e s’appuiera sur des compétences en acoustique et idéalement en mécanique des fluides et/ou en techniques d’analyse avancée de données et leur couplage avec des modèles physiques.

Contacts :
Peter Jordan. Responsable de l’équipe 2AT.
Laurent David. Directeur du département FTC.
Karl Joulain. Directeur de l’institut Pprime.

Emploi FTC: Maître de Conférence – Département MT2E – : IUT de Poitiers-Châtellerault-Niort

Enseignement :
Département d’enseignement : Département MT2E (Métiers de la Transition et de l’Efficacité Energétiques)
Lieu(x) d’exercice : Iut de Poitiers-Châtellerault-Niort – site de Poitiers campus
Equipe pédagogique : Département MT2E
Nom directeur département : Luc Pichon

URL dépt. : http://iutp.univ-poitiers.fr/gte
Description du profil enseignement :
Le(la) candidat(e) recruté(e) s’intégrera dans l’équipe d’enseignants du Département Métiers de la transition et de l’efficacité énergétiques (MT2E) de l’IUT de Poitiers-Châtellerault-Niort, pour les formations de Bachelor Universitaire de Technologie (B.U.T.) MT2E et Licence MEEGC-VERTE (remplacée en 2023 par la 3ème année du BUT MT2E). Les enseignements s’inscrivent dans le nouveau programme du BUT MT2E très orienté technique et professionnel, basé sur une approche par compétence et sur une forte proportion de mises en situation opérationnelles sur des équipements en grandeur nature. Ils concerneront principalement la gestion des fluides au sein des bâtiments et de l’industrie, de leur réseaux hydrauliques et aérauliques, et des équipements énergétiques associés, de la génération à la distribution d’énergie. Le(la) candidat(e) recruté(e) sera amené(e) à intervenir classiquement en mécanique des fluides hydraulique et aéraulique mais aussi et surtout sur la mise en œuvre des concepts sur les installations techniques, en lien avec les règles de l’art en usage dans le bâtiment ou l’industrie (DTU, Normes, textes règlementaires…): réseaux de ventilation, EF, ECS, chauffage, air comprimé, vapeur, eau glacée… en lien avec les éléments de génération (chaufferie, PAC, solaire thermique, machines frigorigènes, compresseur…). Outre les modalités classiques d’enseignements (appelées les « ressources » dans le Programme National du BUT MT2E), une participation active est attendue dans la mise en œuvre des « Situations d’Apprentissage et d’Evaluation » (SAé), sachant que ces SAé correspondent à des études de cas plus ou moins complexes impliquant systématiquement plusieurs spécialités (mécanique des fluides, thermique, régulation, chiffrage, plan de mesures, audit…). Dans ce cadre, la capacité à mobiliser les acteurs socio-économiques des métiers de l’énergétique, de l’environnement et du génie climatique sera très appréciée. Mots-clés (5 max) : Mécanique des fluides ; réseaux; installations énergétiques

Recherche :
Lieu(x) d’exercice : Institut Pprime
Nom directeur labo : Karl Joulain
URL labo : https://pprime.fr/
Descriptif labo :

L’institut Pprime est un laboratoire d’environ 600 personnes qui conduit des travaux de recherche dans des problématiques scientifiques relatives aux domaines du transport, de l’énergie et de l’environnement. Il est structuré en trois départements, un travaillant sur la physique et la mécanique des matériaux, un sur les fluides, la thermique et la combustion et le dernier sur le génie mécanique et les systèmes complexes. Le département « Fluides, Thermique et Combustion » développe des activités de recherche à caractère fondamental dans le domaine des fluides et de l’énergétique. Il a pour vocation d’aborder des sujets amont de façon originale et novatrice en réponse aux problématiques rencontrées dans les domaines d’application comme les transports et
l’énergie, en portant une attention particulière aux aspects environnementaux.

Description du profil recherche :
Intitulé : Transport hydro-sédimentaire, écoulements de fluides complexes, calcul numérique, théorie.

Le ou la candidat(e) devra s’insérer dans la thématique transport sédimentaire de l’équipe Hydrodynamique des Écoulements Environnementaux (HydÉE) du département Fluides, Thermique et Combustion de l’Institut Pprime. Cette équipe a pour objectif l’étude des écoulements hydrodynamiques et leur impact sur des problèmes environnementaux. Elle se compose de deux axes forts qui sont interconnectés: l’hydrodynamique fluviale et le transport de sédiments. En particulier, dans le second axe, les activités de recherche concernent la compréhension et l’identification des phénomènes locaux responsables du transport sédimentaire (depuis l’érosion, jusqu’à la déposition, en passant par le transport) soumis à des écoulements naturels. Cette connaissance fine des sollicitations mécaniques est importante afin d’identifier l’ensemble des processus locaux de mise en mouvement de sédiments, qu’ils soient cohésifs ou non, d’élaborer les lois de comportement des matériaux ou d’étudier les évolutions d’un écoulement au sein même du matériau ou dans la colonne d’eau.
Le ou la candidat(e) s’intéressera à l’étude du transport des sédiments, cohésifs ou non, pour des écoulements fondamentaux (tourbillon isolé, développement de rides, érosion et affouillement autour d’obstacles) et des applications environnementales (la remobilisation de sédiments liée à la navigation ou au passage d’un mascaret ; activités en lien avec la continuité écologique des cours d’eau). Ses activités permettront de compléter les recherches expérimentales menées dans l’équipe HydÉE par des approches numériques et théoriques. Il/elle s’appuiera sur la plateforme Hydrodynamique Environnementale, la plateforme métrologique CEMOP, la plateforme SPI et les moyens de calcul de l’Institut Pprime.
Il/elle devra avoir une solide culture en mécanique des fluides environnementale. Il/elle devra être capable de montrer sa maîtrise en modélisation du transport sédimentaire qu’elle soit théorique, numérique et/ou physique et son ouverture à l’ensemble des thématiques abordées par l’équipe HydÉE et plus largement par l’Institut Pprime.
Contacts :
Gerard Pineau. Responsable de l’équipe HydEE.
Ludovic Chatellier. Responsable de l’équipe HydEE.
Laurent David. Directeur du département FTC.
Karl Joulain. Directeur de l’institut Pprime.

Emploi FTC: Maître de Conférence – ISAE-ENSMA – Analyse et modélisation de l’aérodynamique turbulente à grand nombre de Reynolds

Laboratoire d’accueil : Institut P’, UPR CNRS 3346 (Dépt. Fluide, Thermique, Combustion)

Enseignement : Aérodynamique et Mécanique des Fluides
Le candidat assurera ses enseignements en français et en anglais au sein du Département Mécanique des Fluides-Aérodynamique de l’ENSMA (9 enseignants-chercheurs). Il devra fortement s’impliquer dans les cours, travaux pratiques, travaux dirigés et projets dispensés dans ce département. Il interviendra plus particulièrement dans les thématiques suivantes :
• Aérodynamique compressible et incompressible
• Mécanique des fluides
• Méthodes numériques, modélisation et simulation CFD d’écoulements turbulents Le candidat sera d’autre part associé activement à la définition et à la mise en œuvre des objectifs
pédagogiques du département et de l’établissement, et l’accompagnement et le suivi de projets d’étudiants.

Contact : Andreas SPOHN, responsable du département d’enseignement
Guillaume LEHNASCH, responsable adjoint

Recherche : Le candidat devra s’intégrer dans l’équipe « Acoustique, Aérodynamique et turbulence » (2AT) de l’institut P’. Profil du candidat : Le candidat sera un Mécanicien des Fluides ayant une sensibilité forte pour l’aérodynamique et la turbulence. Il maîtrisera la simulation numérique et aura une expérience dans la mise en place de descriptions d’ordre réduit pour la prédiction, l’estimation ou le contrôle. Approche scientifique : La modélisation physique des écoulements impliquant l’aérodynamique turbulente à nombre de Reynolds élevé est une activité de recherche clé à l’Institut Pprime, et en particulier en ce qui concerne l’impact de ces écoulements sur des observables tels que la traînée, la portance, la poussée, les vibrations structurelles, la stabilité du véhicule, les émissions acoustiques etc. Avec la progression rapide des diagnostics expérimentaux et de la simulation haute-fidélité, nous avons un accès sans précédent à l’organisation spatio-temporelle de ces écoulements. Pour être utiles à la compréhension, à la conception, à l’estimation ou au contrôle, ces données nécessitent une réduction et
une représentation à l’aide de modèles d’ordre réduit, qui peuvent être linéaires, non linéaires, basés sur un modèle ou axés sur les données. Le candidat aura une compétence avérée en simulation numérique et apportera ses compétences à l’équipe afin de développer des stratégies de modélisation d’ordre réduit adaptées aux écoulements tridimensionnels turbulents impliquant des géométries complexes. Ces développements seront essentiels pour renforcer la synergie entre les expériences, les calculs et la modélisation. Le candidat sera ouvert aux collaborations industrielles ou académiques nationales et internationales.

Emploi FTC: Professeur des Universités -Thermique – CNU62

Profil : Le(la) Professeur(e) recruté(e) développera ses activités de recherche en thermique à l’ISAE-ENSMA au sein du département Fluides, Thermique et Combustion de l’Institut PPRIME. Le (la) candidat(e) devra entre autres démontrer au travers de son projet d’intégration son expertise dans le domaine de la thermique, sa capacité à animer et piloter des projets de recherche d’envergure nationale et internationale ainsi que sa capacité à s’intégrer dans des réseaux afin de participer à la visibilité et au rayonnement du laboratoire. Il(elle) devra par ailleurs participer à la vie du laboratoire et s’investir dans des tâches collectives dans le périmètre de son équipe de rattachement, du département et/ou de l’institut.

Enseignement :
La personne recrutée devra assurer des heures de cours, de TD, de TP et de projet de transferts de chaleur avec et sans changement de phase, contribuant ainsi à l’enseignement de transfert thermique dispensé durant les 3 années de formations FISE (Formation d’Ingénieur sous statut étudiant) et FISA (Formation d’ingénieur sous statut apprenti) et éventuellement de Master. Elle devra s’investir dans des tâches administratives et d’animation de l’école (responsabilité au niveau de FISE, FISA, Master, département d’enseignement, relations internationales ou industrielles, …)

Recherche :
Descriptif labo : L’institut Pprime est un laboratoire d’environ 600 personnes qui conduit des travaux de recherche dans des problématiques scientifiques relatives aux domaines du transport,
de l’énergie et de l’environnement. Il est structuré en trois départements, un travaillant sur la physique et la mécanique des matériaux, un sur les fluides, la thermique et la combustion et le dernier sur le génie mécanique et les systèmes complexes. Le département « Fluides, Thermique et Combustion » développe des activités de recherche à caractère fondamental dans le domaine
des fluides et de l’énergétique. Il a pour vocation d’aborder des sujets amont de façon originale et novatrice en réponse aux problématiques rencontrées dans les domaines aéronautique et
spatial, des transports terrestres, de l’énergie et de l’environnement. Les applications portent par exemple sur l’optimisation des performances et la réduction des émissions polluantes et des
nuisances sonores dans les transports pour le respect de l’environnement ou la sécurité des usagers.