permanent

Maître de Conférences – Mathématiques Appliquées

[TheChamp-Sharing]
Profil: Enseignement : La personne recrutée intégrera le département d'enseignement (aéro). Elle devra prendre la responsabilité des enseignements d'analyse complexe et de calcul tensoriel de la première année du cursus ingénieur de ISAE-ENSMA. Elle pourra éventuellement être amener à intervenir dans les autres enseignements de mathématiques comme le calcul scientifique, l'optimisation, les probabilités ainsi que dans l'encadrement de stages ou de projets. Les candidats devront montrer une forte envie de relier ces enseignements avec les différentes activités d'enseignement et de recherches de l'école, plus particulièrement avec les activités en mécanique des fluides. Comme tout Maître de Conférences, la personne recrutée devra prendre des responsabilités collectives. Mots-clés enseignement : mathématiques, analyse, algèbre, probabilités, statistiques, analyse numérique, optimisation, sciences de l'ingénieur, encadrements de projets et stages, responsabilités collectives. Recherche : La personne recrutée intègrera l’équipe Hydée du département FTC de l’Institut Pprime. Ses activités de recherche s’inscriront dans le domaine des mathématiques appliquées à la mécanique des fluides et à la modélisation physique des écoulements (analytique et numérique). Ses compétences en aérodynamique et hydrodynamique complèteront l’expertise de l’équipe sur les écoulements autour de corps immergés et de surfaces portantes. La personne s’appuiera notamment sur la modélisation théorique simplifiée, les méthodes inverses, la simulation numérique, les techniques de régularisation et d’optimisation. Les activités de recherche s’articuleront autour de problématiques aérodynamique et hydrodynamiques liées à la dynamique de corps et surfaces portantes en mouvement au sein d’écoulements instationnaires turbulents. Le spectre des applications visées couvre la récupération d’énergie, la locomotion (sustentation, propulsion, manœuvrabilité), et plus généralement les interactions entre les corps immergés et leur environnement. En particulier, les méthodologies et modélisations analytiques comme numériques seront employées à la détermination de cinématiques et de dynamiques optimales au sens d’objectifs multiples (Ex. : maintien de portance, réduction de sillage, amélioration du rendement énergétique, stabilisation). La compréhension des interactions fluide-structure et leur exploitation dans le cadre de ces différents thèmes constituera un volet de recherche à part entière dans ces activités, en lien avec les différentes actions de recherche de l’équipe. Mots clés recherche : Mathématiques appliquées, mécanique des fluides, modélisation physique, optimisation, simulation numérique instationnaire, écoulements potentiels, récupération d’énergie, interactions fluide-structure.
Gérard Pineau - Contacter
ISAE-ENSMA

ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DE MÉCANIQUE ET D’AÉROTECHNIQUE
Téléport 2 – 1 avenue Clément Ader
BP 40109 – 86961 Futuroscope Chasseneuil Cedex

Autres offres d'emploi

Retour à la liste
12 mois

CHERCHEUR/POST-DOC (H/F) – Investigations expérimentales de stratégies de contrôle en boucle fermée pour la réduction d'impact du sillage d'un corps d'Ahmed

Au CNRS, Laboratoire PPRIME, situé au Futuroscope, ce post-doctorat s'inscrit dans le cadre du projet ANR COWAVE (Contrôle rétroactif du sillage d'un véhicule) entre les laboratoires PRISME à Orléans, Pprime à Poitiers, LHEEA à Nantes et l'industrie automobile PSA. Cette offre concerne la contribution de Pprime au projet COWAVE. Celle-ci consiste à explorer expérimentalement dans un canal hydrodynamique des stratégies de contrôle de sillage en boucle fermée avec des volets mobiles. Les sillages tridimensionnels de corps épais, du type corps d'Ahmed, génèrent une traînée de pression et des forces latérales, contribuant ainsi de manière significative à la consommation de carburant et aux émissions polluantes des véhicules routiers. Malgré les nombreuses tentatives réalisées pour minimiser l'impact des sillages sur l'environnement, on ne sait toujours pas quelle est la stratégie de contrôle la plus efficace ! Dans ce contexte, le projet ANR COWAVE aborde deux aspects fondamentaux du contrôle du sillage : premièrement, quels types d'actionneurs sont les plus efficaces ? Alors que la plupart des stratégies de contrôle en boucle fermée utilisent des effets d'entraînement visqueux pour actionner les couches de cisaillement dans le sillage, l'exploitation des forces de pression produites par des déflecteurs mobiles pourrait être une alternative intéressante à tester. Deuxièmement, pour la mise en œuvre de la commande en boucle fermée, nous voulons tester si les stratégies de commande obtenues par des techniques d'apprentissage automatique (Machine Learning) permettent d'obtenir une meilleure efficacité et une plus grande robustesse que les approches plus classiques basées sur des modèles. Pour postuler suivre ce lien https://bit.ly/3qDG6Ml / Date Limite Candidature : vendredi 12 mars 2021