Séminaire D2 : Ondulations chez les serpents : variations sur un thème évolutif


Nom: 
Xavier Bonnet, DR2 CNRS, Directeur du Centre d’études Biologique de Chizé
Lieu Evenemement: 
GMSC D3 Grande Salle de réunion 1-W68 (Bâtiment H1 SP2MI au Futuroscope)
Date: 
Jeudi, 9 Novembre, 2017 - 14:00
Description: 

Pour avancer les serpents utilisent principalement un système basé sur les ondulations, aussi bien à terre que dans l’eau. Ce mode de locomotion est le résultat - ou la clé - de processus évolutifs qui ont permis l’émergence des serpents il y a plus de 150 millions d’années. Les serpents sont des lézards apodes dont le corps est très allongé tandis que la queue est relativement courte. Les déplacements  par  ondulations sont réputées très efficaces sur le plan énergétique.  Quoi qu’il en soit, la plupart les serpents sont naturellement capables de nager, bien que certaines espèces ne le fassent jamais. Dès lors il est possible de réaliser des expériences afin de tester des hypothèses évolutives. Notamment au sujet du dimorphisme sexuel et de la transition retour vers la vie marine. Dans ce cadre des serpents terrestres, aquatiques et marins ont participé à des épreuves de nage et de reptation.  Si certains résultats étaient attendus, des surprises nous ont permis de raffiner les hypothèses de départ. Cet exposé très orienté vers la biologie évolutive espère susciter des questions d’ordre physique.

Departement: 
D2







Liens du bas